Comment motiver votre adolescent — Blogue sur l’éducation des étudiants et des tuteurs

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul et ce n’est pas votre faute….

Eh bien, en partie pas de votre faute….

C’est notre faute à tous.

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

La science derrière la motivation

En 1998, Claudia M. Mueller et Carol S. Dweck de l’Université Columbia ont réalisé une étude sur 128 élèves de cinquième année.

On a demandé aux 128 élèves de cinquième année de compléter une série d’énigmes difficiles.

Par la suite, on a dit à tous les élèves qu’ils obtenaient de très bons résultats, mais.. :

  • 50% se sont fait dire : «Vous avez dû travailler très dur.»
  • 50% se sont fait dire : «Vous devez être très intelligent.»

  • Les élèves » travaillaient dur » ont choisi de travailler sur les problèmes les plus difficiles.
  • Les étudiants «intelligents» ont choisi de travailler sur les problèmes les plus faciles.

Les conclusions de l’étude ont été fascinantes :

  • Les élèves » travaillés dur » présentaient un LOC interne = niveaux de motivation plus élevés pour les élèves.

Les étudiants «intelligents» croyaient que l’intelligence était innée et donc hors de leur contrôle individuel.

Le locus de contrôle interne ou LOC interne est le terme scientifique pour les individus qui croient qu’ils sont responsables de leur propre succès dans la vie. Cette responsabilité personnelle se traduit par des niveaux de motivation plus élevés et une plus grande productivité.

Ceux qui ont un locus de contrôle externe ou un LOC externe croient que les forces externes, comme la chance ou le système scolaire, déterminent leurs résultats. Ce manque de responsabilité personnelle se traduit par des niveaux de motivation et de productivité plus faibles.

Ne pas croire que vous avez le contrôle de la situation peut nuire à votre niveau de motivation.

  1. Les élèves des » programmes surdoués » sont placés pour leur rappeler constamment qu’ils sont » doués ou intelligents «.
  2. La loi «No Child Left Behind» et le tronc commun. Les enseignants n’ont pas de place pour permettre aux élèves de penser de façon créative ou de résoudre des problèmes par eux-mêmes puisqu’ils sont tenus de suivre un programme normalisé étape par étape.

En fait, j’ai été témoin de cette situation lorsqu’un enseignant a assigné à la classe un article de recherche sur le sujet «XYZ».

Presque immédiatement, les élèves lèvent la main frénétiquement et posent des questions du genre :

  • Le papier doit-il être de 400 mots ou de 450 mots ?
  • Doit-il être à double interligne ou à simple interligne ?
  • Est-ce que je peux l’écrire sur le sujet «XYZ» ou préférez-vous le sujet «ABC» ?

Je ne sais pas pour toi, mais ça me fout la trouille. Au fait, je ne jure presque jamais.

Mais ce post A BESOIN DE LUI !

Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Des entreprises comme Intel et LinkedIn ont même commencé à embaucher leur main-d’œuvre en tant qu’entrepreneurs de deux ans, plutôt qu’en tant qu’employés, car cela leur permet de prendre plus rapidement les décisions d’affaires nécessaires pour soutenir la concurrence dans cette économie concurrentielle en évolution rapide.

«Depuis une soixantaine d’années, le marché du travail des travailleurs instruits fonctionne comme un escalier mécanique. Si vous étiez fondamentalement compétent, que vous faisiez de bons efforts et que vous n’étiez pas malchanceux, les vents forts dans le dos finissaient par vous propulser vers le sommet. Chaque génération serait mieux lotie que ses parents. Mais maintenant que l’escalator est bloqué à tous les niveaux. La technologie et la mondialisation détruisent les cheminements de carrière traditionnels et défont les hypothèses sur la façon dont vous maîtrisez le monde du travail. Les anciens locaux qui guidaient vos parents ont cédé la place à de nouvelles réalités, et avec de nouvelles réalités viennent de nouvelles règles. Les nouvelles règles sont celles que les entrepreneurs maîtrisent depuis des années, et c’est ce que tous les étudiants d’aujourd’hui doivent savoir pour lancer une carrière réussie.»

Reid Hoffman, cofondateur et président de LinkedIn

Pourtant, alors que nous nous dirigeons inévitablement vers ce nouveau mode de vie, notre système d’éducation n’a pas fait les ajustements nécessaires et enseigne comme si nous étions encore à l’ère industrielle.

Il n’est donc pas étonnant que les étudiants obtiennent leur diplôme avec une dette moyenne de 37 172 $ et que 51 % d’entre eux n’utilisent même pas leur diplôme.

Ils ne savent pas comment se motiver, prendre le contrôle et résoudre les problèmes de façon créative, car tout ce qu’on leur a appris à l’école, c’est comment prendre les commandes et suivre le statu quo.

Le système scolaire comprend cela….

J’ai eu l’occasion de parler avec le surintendant des districts scolaires de Peoria, le Dr Darwin Stiffler, où j’ai présenté cette conclusion. Il a déclaré qu’ils sont bien conscients du problème et qu’ils sont en train de le régler.

En fait, vous avez peut-être même vu ce problème présenté dans les nouvelles ou le problème de motivation dans Forbes.

Cependant, ce processus peut être lent et fastidieux, tandis que le nouveau marché du travail et les compétences nécessaires pour prospérer évoluent rapidement. Au moment où les écoles feront les ajustements, votre élève sera parti depuis longtemps !

Que pouvez-vous faire aujourd’hui pour assurer à votre élève un brillant avenir ?

3 étapes pour s’assurer que votre adolescent est plus motivé, ambitieux et prospère dans cette nouvelle ère

Comme je l’ai mentionné plus haut, les élèves qui se croient maîtres de la situation présentent une perte de conscience interne ou des niveaux de motivation plus élevés.

Par conséquent, demandez-leur de se fixer des objectifs pour qu’ils «croient» qu’ils ont le contrôle de la situation. Ne vous inquiétez pas de ce que sont les objectifs ! Ils peuvent être n’importe quoi. Bon sang, ça pourrait être pour gagner un jeu vidéo !

En fait, Uriah Guilford, MFT, le recommande !

«Jouer à des jeux vidéo a des avantages cognitifs, motivationnels, émotionnels et sociaux positifs. Plus précisément, jouer à des jeux vidéo peut accroître les habiletés de résolution de problèmes, améliorer la créativité et aider les adolescents à tolérer l’échec. Sans oublier qu’ils sont amusants et peuvent améliorer le bien-être général.»

Lorsque vous créez des objectifs, assurez-vous qu’ils sont S.M.A.R.R.T. et que vous prenez en compte la valeur par rapport à l’effort.

Souvent, les individus créent des objectifs qui demandent beaucoup d’efforts et n’apportent que très peu de valeur à l’objectif final. Déterminez quel est l’objectif final dans cinq ans, puis dans un an, et enfin, établissez un objectif que l’élève pourra atteindre au cours des trois prochains mois et qui correspondra à son objectif d’un an.

«Pour rester motivés, il est important qu’ils se souviennent sans cesse de ce qu’ils recherchent : l’ensemble de la situation, leurs désirs, leurs rêves et leurs objectifs. Il peut être utile d’utiliser un tableau de visualisation ou des images pour cela. Faites-leur imaginer leur vie dans 5 ans… A quoi ça ressemble ?»

Vous serez étonné de constater à quel point le simple fait de créer des objectifs qui préoccupent votre élève créera comme par magie des niveaux de motivation plus élevés chez votre adolescent !

Étape 2 : Créez une habitude hebdomadaire pour mesurer les progrès. Félicitez-les pour leurs efforts, pas pour leurs traits de caractère.

Je sais que votre élève est intelligent.

En fait, je ne pense pas avoir encore parlé à un parent qui affirme que son élève n’est PAS intelligent.

…mais s’il vous plaît, arrêtez de leur dire qu’ils le sont !

Vous faites plus de tort que de bien à leur niveau de motivation !

Créez plutôt une habitude hebdomadaire pour avoir ce que nous aimons appeler une session ROPER où vous renouvelez, organisez, hiérarchisez, exécutez et réfléchissez sur une base hebdomadaire.

Vous serez encore une fois étonné par le niveau de motivation qui commence à apparaître chez votre adolescent !

J’adore mes sessions ROPER que j’ai avec les étudiants de ROPER tous les mercredis.

Voici un graphique que j’utilise en classe # 3 que j’enseigne aux élèves.

Étape 3 : Assurez-vous que votre élève est entouré de personnes qui font de même !

C’est la dernière étape, mais la plus importante, pour s’assurer que votre élève augmente son niveau de motivation et développe les compétences nécessaires pour réussir à l’ère numérique !

Jim Rohn a déclaré :

«Vous êtes les cinq personnes avec qui vous vous entassez»

Je ne pourrais pas être plus d’accord.

Lorsque vous êtes entouré de personnes motivées qui ont de grands rêves et de grands objectifs, vos objectifs ne semblent plus si farfelus. En fait, ils semblent gérables et ce système de soutien vous permet de les atteindre !

«Tu penses que tu peux ou que tu ne peux pas, tu as raison.»

Trouvez un mentor pour votre élève et placez-le dans une communauté où la seule chose qui lui vient à l’esprit est «Je peux le faire».

Ou encore, ne leur trouvez pas de mentor ou de communauté et, malheureusement, ils seront entourés d’étudiants qui suivent le «statu quo», qui remplissent des bulles sur un scantron et qui développent un locus externe de contrôle ou des niveaux de motivation inférieurs qui entravent leurs capacités à réussir vraiment dans cette nouvelle ère dans laquelle nous vivons.

En conclusion :

Notre système scolaire est plus standardisé que jamais, et il crée un locus externe de contrôle ou des niveaux de motivation plus faibles chez les élèves.

Notre système d’éducation comprend le problème et essaie de le résoudre, mais d’ici là, il sera probablement trop tard pour votre élève.

Suivez ces 3 étapes pour vous assurer que votre adolescent(e) sait comment se motiver et résoudre des problèmes de façon créative par lui-même.

  1. Demandez à votre élève de créer des objectifs qui l’obligent à trouver une solution créative.
  2. Créez une habitude hebdomadaire pour mesurer les progrès. Félicitez les efforts, pas les traits de caractère.
  3. Assurez-vous que votre élève est entouré de personnes qui font de même.

Qu’en pensez-vous ? Aimeriez-vous que votre élève travaille en tête-à-tête avec moi et d’autres adolescents du monde entier ?

Rejoignez notre communauté d’esprits où nous rassemblons des adolescents ambitieux et motivés du monde entier pour se fixer des objectifs et les atteindre tout en apprenant les compétences nécessaires pour réussir à l’ère du numérique.

Написано вБез рубрики

Оставьте комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *